Depuis quelques jours à Nouméa et l'envie de plonger dans le plus grand lagon du monde se fait déjà ressentir. Grâce aux conseils de notre ami Yves adepte du club de plongée Iatok plongée, nous nous retrouvons Béa et moi même au rendez vpus fixé quelques jours auparavant non sans plusieurs minutes de retard (panne de réveil)

L'accueil des moniteurs de cette sympathique SCA est chaleureux, ils nous mettent tout de suite à l'aise et nous propose une matinée plongée sur la passe de Boulari.

Notre arrivée sur le récif, a deux coups de palmes du phare Amédée nous permettra d'entrevoir le surf d'un dauphin solitaire sur les vagues bordant le récif. La première plongée dans la passe, guidée par Luc nous fera découvrir nos premiers poissons de l'hémisphère sud, les loches, cochers, demoiselles de toutes sortes accompagnent notre début d'immersion. Yves qui totalise pas loin de 80 plongées fait partie de notre palanquée et il aura comme nous la joie d'admirer en fin de de plongée une magnifique raie manta qui se chargera de nos régaler de ses planantes évolutions.

En remontant sur le semi rigide pour désaturer entre les deux plongées, j'ai eu la désagréable surprise d'attraper un petit mal de mer (avec les conséquences que beaucoup connaissent)  et qui ne me quittera qu'après le retour en surface de la deuxième immersion, béa en rie encore ! Malgré tout la visite du superbe Toho squatté par des bancs de carangues à l'affût de la moindre proie et d'une énorme mereloche un peu farouche aura suffit à me faire oublier mon mal être du moment. Le retour vers le bateau en longeant le récif riche en petite faune, stingnate, comatule, poissons coffres, murène etc.... sera également un moment de pur bonheur, l'eau est claire, chaude (pour nous plongeurs de lac) et peu agitée en surface.

Merci à Yves pour cette invitation et sa bonne humeur communicative





Retour site