Quelle chance pour Béa et moi même d'avoir eu l'opportunité de cotoyer pendant quelques jours des plongeurs pas comme les autres....  l'eau trouble, froide et avec quelquefois du courant ne les dérnagent pas, eux ce qu'ils aiment c'est chercher, fouilller et se remettre 100 fois dans l'eau avec l'espoir de découvrir un nouveau vestige enfoui profondemment dans le sous sol d'un flleuve , d'une rivière, d'un lac ou plus rarement dans la mer.

Les quatre jours d’échange, de partage et de formation pour les deux petits sepiou auront filé à grande vitesse entre les plongées de prospection, et celles de travail de dégagement d’un pieu de pont.

A l’aide de truelles (au début) puis d’une suceuse, outil puissant alimenté par une motopompe thermique posée sur le ponton, nous avons au terme du quatrième jour réussi à extraire le pieu tant convoité par Véro et Olivier qui à comme spécialité la dendrologie (étude des arbres)

Jean après avoir retrouver l’ancre laissé immergé quelques mois plus tôt s’est chargé de l’élinguage de celle-ci pour  l’extraire de sa gangue de vase à l’aide d’un ponton grue.

 

Au final, ce séjour à Port sur Saône à fait naître chez nous une passion pour cette activité, avec l’espoir de retrouver d’autres possibilités de nous perfectionner.



Une galerie photos sera prochainement sur cette page

Retour site